Je ne suis pas contre l’unité,

 

« Je ne suis pas contre l’unité, mais encore faut-il s’unir autour de la vérité si l’on veut rester ensemble durablement.

La Constitution (et les autres institutions de la république) est le fruit et le couronnement des luttes des années 90 contre la dictature de Moussa Traoré et beaucoup de militants de la démocratie ont donné leur vie pour qu’on y arrive (voir le carré des Martyrs de Mars 91 et la liste sur la Pyramide du Souvenir). Beaucoup de maliens ne lui accordent pas l’importance qu’il faut, sinon ils seraient sortis massivement sans l’appel de qui que ce soit pour la défendre!

Dans mon cas, je ne défends pas ATT, mais une institution de la république.

Il est vrai que notre démocratie était un orphelin que nous avons tous abandonné aux mains d’ATT qui l’a élevé comme il l’entend: un consensus politique de façade, une corruption généralisée, une justice corrompue, des policiers et autres porteurs d’uniformes rançonneurs, des fonctionnaires corrompus et prédateurs, la liste est longue!

Je pense qu’il est temps d’ouvrir les yeux: il y a des maliens qui se complaisaient dans cette ancienne situation où l’injustice, la corruption, le règne de l’incompétence et de l’impunité faisaient figure de loi.

Je comprends et rejoins nos compatriotes qui dénoncent ces dérives qui son venues gangrener notre jeune démocratie. Mais ce constat ne justifie pas un coup d’état qui est dénoncé vigoureusement pas notre constitution. Il ne faut pas confondre ces dérives avec les institutions dont ces prédateurs se sont servi pour commettre leur forfait contre les citoyens, contre la république.

Nous y avons tous contribué en nous cachant derrière un semblant de consensus politique prôné par ATT: pas d’opposition politique, langue de bois devant ATT et critiques sévères dans son dos. Les partis politiques n’ont pas joué leur rôle, nous autres avons ou cautionné ou gardé le silence.

Maintenant, venons en à la situation actuelle, le coup d’état a eu lieu, beaucoup de gens pensent que c’est consommé, il faut passer à autre chose notamment la préservation de l’intégrité et de l’unité du Mali. Non ce n’est pas vrai, il faut bien solder les comptes avant!!!

Je pense sincèrement que la priorité des priorités demeure l’unité et l’intégrité du pays. Mais comment y parvenir? avec la défaite, plutôt la déroute de notre armée, avec l’embargo.

Si au lendemain de son coup le Capitaine Sanogo avait déménagé son bureau à Gao pour y regrouper le reste de notre armée, avait creusé des faussés autour de la ville pour la fortifier, avait installé un champ de clou pour crever les roues des 4X4 des rebelles puisque l’armée est sous équipée, avait appelé tout le peuple au secours pour la défense du territoire en lui disant la vérité sur le dénuement total de notre armée et la nécessité de nous mobiliser toutes et tous, maliens de l’intérieur comme de la diaspora, il aurait acquis tout le monde à sa cause! Choses qu’ATT aurait dû faire dès la première attaque en janvier et qu’il n’a pas fait.

Au lieu de cela, nous avons vu des soldats piller les administrations publiques, emportant dans des véhicules militaires les ordinateurs, les frigos, les objets personnels des agents de la Cité Administrative, du MAECI, etc… On a vu des soldats piller des maisons privées, se servir aux stations d’essence sans payer, etc…

Maintenant je n’entrevois qu’une seule porte de sortie: la CEDEAO! C’est elle qui va conférer la légitimité au futur gouvernement que nous allons mettre en place après des contorsions forcées pour essayer de coller à la Constitution, c’est elle qui va nous aider à retrouver la confiance et l’appui de la communauté internationale sans laquelle notre économie ne tient pas debout, c’est elle qui peut enfin mobiliser des troupes pour nous aider à reconquérir le Nord et en chasser tous les rebelles qui s’y trouvent sous différentes appellations.

J’ai été long, mais c’était nécessaire pour bien expliquer ma position.

Encore une fois on doit s’unir autour de la vérité, profiter de ce coup que nous venons de prendre sur la tête pour mettre une véritable démocratie en place, où toutes les filles et tous les fils de ce pays sont soumis équitablement à la même loi et peuvent prétendre aux mêmes droits. »

I.K

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s