Des startuppers au Mali créent la Sotuba Valley

Il se trouve que je suis dans le bâtiment donc vive la #SotubaValley

Partageons

De jeunes startuppers au Mali se retrouvent dans le même quartier pour créer leur entreprise.

View original post 195 mots de plus

Publicités

Sous le drapeau benit poème de SOUMANO CHEICK OUMAR

Hommage à vous Modibo Keita.
Hommage à vous Hawa Keita.
Hommage à vous Bazoumana.
Merci à vous Seydou Badjan.
Les nobles enfants du grand Mali.
Combattants de l’indépendance.
Sous notre drapeau emblématique.
Pour gagner le combat de la liberté.
Eh ! Toi tu as fait quoi pour le pays ?
Lui qui ta donner une terre vert.
Pour cultiver et te nourrir à vie.
Lui qui ta donner une terre en or.
Pour t’enrichir et te rendre puissant.
Lui qui sait sacrifier à sang rouge.
Pour te donne liberté et libéralité.
Si non Cabral signe de la démocratie.
L’exemple d’une vocation abouti.
Devant les bégaiements d’un chef.
Je m’en remets à Dieu, impuissant.
Si non Hampate bah grand sage.
Qui donna lumière à notre littérature.
Sinon Mariam Bakayoko femme.
Patrimoine vivant de notre culture.
Qu’en est tu fais de ta noblesse toi ?
Quant tu te glorifie dans le vol flagrant.
Quant tu brule le grenier de nos vertus.
Regarde-toi sous le fardeau d’ordures.
Regarde-toi sous le fardeau d’injustice.
Regarde-toi sous le poids de la misère.
Car tu as ignoré les problèmes du pays.
Bien alors tu finiras misérablement.
Ce n’est pas la faute à notre cher Mali !
Nous nous aimerons ce grand pays.
Nous allons rehausser son image.
Quant nous aurons le ballon rond.
Sous nos pieds au Mali la victoire.
Quant nous irons étudier à l’étranger.
Nous remporterons des excellences.
Quant nous irons chercher le trésor.
Nous l’offrons la belle des cadeaux.
Quant nous allons aux combats.
Nous l’amènerons le trophée de la paix.
Qui osera humilier notre cher Mali.
Est un prochain condamné à mort.
Marche mon pays vers l’espérance.
Marche mère patrie vers l’excellence.
SOUMANO CHEICK OUMAR

Je suis Mariam Camara

Oui je suis Mariam.
Ah Mariam c’est la dame qui c’est fait abattre lâchement à la terrasse Vendredi.
Pourquoi je suis Mariam:
Je suis un malien jeune qui aime sortir et profité des joies de ma belle ville Bamako,
J’adore c’est petits concert qui se déroule à Bamako oui tout ces petits lives qui font de Bamako la ville du concert live en Afrique de l’ouest,
Oui je suis Mariam car la mixité dans la vie ou les lieux ne me fait pas peur,
Je suis Mariam car j’ai décide de prendre mon destin en main,
Je suis Mariam car je vis celons mes propres convictions pas celles des autres,
Je suis Mariam car je vis dans mon pays et que j’envisage pas de fuir oui de fuir et de critiques ceux qui y vivent en les critiquant,
Je suis Mariam car je sais qu’au Mali plus que n’importe où dans le monde on peut forger son propre destin,
Je suis Mariam car on a plein d’amis en commun et tellement de lieu, de rires,
Je suis Mariam ou elle était moi.
Que là ou tu pars soies meilleurs avec toi et pour t’accompagner cet chanson que t’aimais tant et qui te décrivait tant:
http://bandcamp.com/EmbeddedPlayer/album=2795288532/size=small/bgcol=ffffff/linkcol=333333/track=1438637047/transparent=true/

Cela fait aujourd’hui 14/12/2010, 10 jours que les armes débloquées du port de Conakry sont à la disposition de l’armée malienne

Un autre malien

commentaire sur un site :;;;
Kassin il ya 49 minutes
J +10

Cela fait aujourd’hui 14/12/2010, 10 jours que les armes débloquées du port de Conakry sont à la disposition de l’armée malienne dans le fief de la junte militaire à Kati.

Depuis aucun acte militaire en faveur de la reconquête des régions nord du pays n’a été entrepris.

Mais des actions tape à l’œil (lancement en grande pompe d’un recrutement massif de 2000 jeunes dans l’armée) et les manœuvres dilatoires de l’écartement manu militari du premier ministre CMD.

Sinon rien!

Les maliens ont donc, au moins, des sujets de conversation pour les 3 prochains mois (Départ précipité de CMD, nomination inattendue de Diango Cissoko, formation de son gouvernement, etc et etc.) c’est à dire tout sauf la libération du nord du pays et l’organisation des élections.

La magie est que ça marche à tous les coups, internautes, grins, milieux…

View original post 124 mots de plus

Et on oubliez l’essentiel

commentaire sur un site :;;;
Kassin il ya 49 minutes
J +10

Cela fait aujourd’hui 14/12/2010, 10 jours que les armes débloquées du port de Conakry sont à la disposition de l’armée malienne dans le fief de la junte militaire à Kati.

Depuis aucun acte militaire en faveur de la reconquête des régions nord du pays n’a été entrepris.

Mais des actions tape à l’œil (lancement en grande pompe d’un recrutement massif de 2000 jeunes dans l’armée) et les manœuvres dilatoires de l’écartement manu militari du premier ministre CMD.

Sinon rien!

Les maliens ont donc, au moins, des sujets de conversation pour les 3 prochains mois (Départ précipité de CMD, nomination inattendue de Diango Cissoko, formation de son gouvernement, etc et etc.) c’est à dire tout sauf la libération du nord du pays et l’organisation des élections.

La magie est que ça marche à tous les coups, internautes, grins, milieux politiques, professionnels et familiaux, tout le monde s’engouffre dans la brèche pour oublier l’essentiel, pourvu que Kati ne prenne jamais la direction du nord du pays.

On va tourner en rond encore pendant 9 mois avant d’attaquer manu militari Diango Cissoko à son tour!

Son tort?

Il est tout simplement un peu trop clair, il ressemble donc à un rebelle Touareg, et pourquoi pas à un Shebab, ou un rebelle congolais, et Kati va se méfier de lui, Dioncounda serait d’accord et les maliens commenteront, comme d’habitude.

Ainsi va mon pays coupé en deux et pour très longtemps.

En attendant, Kassin compte les jours depuis la libération des armes réclamées par le Copam, Mp22 et acolytes.

Aujourd’hui 14/12/2012: J+10

À bientôt mes amis !No licence